l’Astro Gazette de la FDAF

Bulletin mensuel de la FDAF (Fédération Des Astrologues Francophones)

n°204 - Octobre 2021

Billet d’Humeur

Janine TISSOT

La Balance a aidé à ériger l'obélisque de la Concorde !

Portier de l’automne, la Balance est dans l’air du temps.

Réputée pour avoir l’art et la manière en toutes choses, on la dit experte,

À séduire son monde,

À conjuguer joliment formes et couleurs,

À jouer finement avec la diplomatie,

À équilibrer les ailes d’un aéroplane…


Mais sait-on que la Balance a aidé à ériger l’obélisque de la place de la Concorde ?


Un exploit d’envergure qui, le 25 octobre 1836, repose sur les épaules de Jean-Baptiste Appollinaire Lebas. Polytechnicien de petite taille, il devient ce jour-là un grand héros pour avoir organisé avec succès le transport et l’érection de ce monolithe de granite rose  de 230 tonnes et de 23 mètres de hauteur.

Amener d’Égypte cette pierre taillée et la dresser au centre de la place de la Concorde à Paris n’est pas une mince affaire !


Six ans de préparatifs, de 1831 à 1836, sont nécessaires pour le transport et l’installation de l’une des deux obélisques qui ornaient le temple de Louxor en Égypte.


Pour l’ériger à Paris, l’ingénieur Lebas a pu compter sur son ascendant Balance (avec Vénus en Vierge) pour équilibrer avec minutie et harmonie les forces en présence. Il réussit cette incroyable manœuvre grâce à de gigantesques appareils de levage qu’il a conçus tout exprès. La clairvoyance du Lion conjuguée à la Vierge perfectionniste a permis à la Balance de donner toute sa mesure.

Lebas y engage sa vie puisque pendant les délicates manœuvres, il se tient sous l’obélisque, décidé qu’il est à ne pas survivre en cas d’accident.

Et quand l’obélisque se dresse sur son socle, c’est l’ovation pour la foule de badauds massée alentours.


Dès lors, Lebas devenu héros  est promu conservateur du Musée de la Marine et son nom, quoique assez méconnu, reste attaché à l’histoire prestigieuse de Paris.


Quoi de mieux pour un Lion ascendant Balance !


Sachant que l’obélisque est… le plus vieux monument de Paris puisque taillé et dressé au temps de Ramsès II (1279-1213 av. J.C.) de quoi plaire à Saturne à l’esprit conservateur et qui a son mot à dire dans le signe de la Balance.


Sachant aussi qu’en Égypte l’obélisque ornait un temple solaire dédié au dieu Amon-Ra et représentait un rayon de soleil, de quoi donner une légitime fierté au Lion Lebas.


Et même le prénom de cet ingénieur évoque Apollon dieu de la lumière solaire !


Janine TISSOT

Astrologue-conseil

06.75.30.36.13

https://www.janinetissot.com/

http://www.janinetissot.fdaf.org/

tissot.janine@orange.fr

Appollinaire LEBAS

né le 13 août 1797

à 10h du matin
à Le Luc Var 83

Source AD83 en ligne

En savoir plus : http://www.janinetissot.fdaf.org/jt_lebas.htm

Logiciel Auréas Astro PC Paris