la Gazette des Astrologues

n°188 - Juin 2020

Bulletin mensuel de la FDAF (Fédération Des Astrologues Francophones)

Accueil. "Sur le Vif". Billets d'Humeur. Calendrier FDAF. Astro & Médias. Astro & Livres. les Actus DN. Ateliers, conférences.... Divers.

Billet d’Humeur

Janine TISSOT

Joséphine Baker ou le Gémeaux en caricature !

Pour illustrer ce signe de saison, unique et multiple à la fois, Joséphine Baker en est une caricature remarquable.

Animatrice exceptionnelle et incontournable des Années Folles, tout son chemin de vie illustre formidablement le Gémeaux qui l’habite en grand puisque 5 planètes sur 10 sont hébergées dans ce signe.

La précocité Gémeaux prend tous son sens chez cette gamine pauvre qui délaisse l’école dès 13 ans pour se marier ! Mais comme elle aime surtout la danse et la chanson, la voilà dans une troupe itinérante d’artistes de rue, où elle rencontre son second mari Willie Baker en 1921 !

Alors tout juste âgée de 15 ans, elle fait ses débuts au Music-hall pour gagner sa vie. Mais Joséphine curieuse et avide de nouveautés voit grand et rêve de Broadway. A 16 ans, elle quitte son second mari pour tenter sa chance à Broadway.


A 19 ans, débarquée à Paris, elle devient vedette de la Revue Nègre qui fera d’elle une star.

Le scandale fait vite place à la fascination quand le public découvre cette Vénus d’ébène vêtue d’un seul pagne en fausses bananes dans une danse trépidante sur un rythme de charleston. Du coup, les Parisiens s’enthousiasment pour le jazz et les musiques noires.

Joséphine devient l’icône de cette période débridée des Années Folles au point qu’on la réclame en Europe et dans le monde.

Imaginons-la à la tête de la revue des Folies Bergères de 1927, accompagnée d’un léopard à l’humeur fantasque qui fait frémir orchestre et public ! L’insouciance et la liberté Gémeaux à l’état pur !

Pépito le sicilien est son amant, son mentor et son imprésario, jusqu’en 1936.

Un de ses succès « J’ai deux amours » illustre joliment cette dualité chère aux Gémeaux.

La Seconde Guerre mondiale arrive : changement de décor pour l’adaptable Joséphine qui s’investit dans la Résistance et fait partie des Forces féminines de l’Armée de l’Air – comme il se doit pour l’aérien Gémeaux.

Son action importante au service de la France Libre lui vaudra Croix de Guerre et Légion d’honneur, avant qu’elle ne devienne ambassadrice de la haute-couture française.


Elle lutte contre le racisme et soutient l’action de Martin Luther King
au nom d’une liberté qui lui colle à la peau.

Au nom de son rêve de fraternité universelle, dans le château des Milandes, elle s’entoure de sa « tribu arc-en-ciel », par l’adoption de 12 enfants de toutes origines. Mais plus cigale que fourmi, elle court à la ruine avec son château au train de vie coûteux.


Voilà Joséphine Baker qui a mené sa vie, dans le mouvement et en toute liberté, avec l’insouciance et l’éternelle jeunesse Gémeaux, ouverte et curieuse de tout ce que lui a offert la vie jour après jour.


Janine TISSOT

Joséphine BAKER

Née Freda Joséphine McDonald
le 3 juin 1906
à 10h
à Saint-Louis Missouri/USA

Au fil du déconfinement de mai, voici que le véloce et nomade Gémeaux pointe son nez pour aider sans doute à retrouver cette chère liberté de mouvement et voyager plus à son aise.

Pour en savoir plus : http://www.janinetissot.fdaf.org/jt_baker.htm