l’Astro Gazette de la FDAF

n°197 - Mars 2021

Bulletin mensuel de la FDAF (Fédération Des Astrologues Francophones)

Billet d’Humeur

Janine TISSOT

Nina Simone, la voix des Poissons pour la communauté noire

Nina SIMONE

Née Eunice Kathleen Waymon alias…

Le 21 février 1933 à 6h du matin
à Tryon  - Caroline du Nord – USA

Selon fichier Auréas Astro-PC – US Tobias

Logiciel Auréas Astro PC Paris

Pour en savoir plus : http://www.janinetissot.fdaf.org/jt_simone_nina.htm


C’est le moment d’oser et de viser l’Illimité.

Le Poissons nous y invite.

S’étirer les antennes du ciel pour capter le merveilleux et nager en harmonie avec la communauté des humains : c’est notre feuille de navigation jusqu’au printemps qui semble, cette année, plus impatient que jamais.


Pour ce voyage océanique et interstellaire, je vous propose de « rencontrer » Nina Simone, une dame Poissons dont l’exceptionnelle voix de sirène envoûte les fans de jazz.


Son thème natal illustre joliment ce fabuleux parcours de l’infiniment petit de la Vierge à l’infiniment grand des Poissons. Habitée par une naturelle solidarité avec la communauté noire par ses origines afro-américaines, elle met sa notoriété d’artiste au service des plus petits, des plus faibles et des plus démunis que sont ses frères de couleur.

Sensible au combat du pasteur militant Martin Luther King pour les droits civiques des Noirs, elle affermit sa conscience politique, qu’on retrouvera plus tard dans son répertoire.


Par l’influence Poissons, elle est imprégnée de cet idéal d’une communauté humaine multiraciale et multiculturelle désintéressée, généreuse, en communion avec le plus grand nombre possible, et visant l’étoile spirituelle du plus merveilleux des paradis.

Nina Simone poursuivra cette quête sa vie durant, au risque de s’y perdre et d’en perdre parfois le Nord !

A partir des années 1970, le succès se fait rare ; elle se qualifie de « paumée » et devient une Diva capricieuse et ingérable, fâchée avec le fisc.

 

Enfant, elle veut devenir la première concertiste classique noire en Amérique.

Pauvre, noire de peau, avec une enfance chaotique, cette ambition devrait vite tourne court.

Cependant, grâce à une aide généreuse de l’entourage familial, elle parvient à être pianiste et donne des cours pour gagner sa vie et celle de ses parents.

Mais quand sa mère apprend que cet argent vient du jazz, « la musique du diable », les liens se coupent avec sa mère.

Entre jazz, blues et musique classique, son style s’affirme.

En 1955, arrivent ses premiers succès et le public est si impressionnée que ses spectacles au Midtown Bar & Grill affichent complets.


Elle se produit dans les clubs à la mode de New York où elle se nourrit de tous les styles, jazz, folk, classique, comédies musicales, chants africains… Voilà un éclectisme cher au Poissons qui a besoin de se fondre dans toutes les musiques et toutes les cultures.


Nina Simone, qui a navigué dans toutes les eaux de la musique, nous laisse en héritage sa voix et ses mélodies puissantes et bouleversantes :  

Don’t Let Me Be Misunderstood, I Put a Spellon You, et Ne me quitte pas (écrite et composée par Jacques Brel).


Janine TISSOT