l’Astro Gazette de la FDAF

Bulletin mensuel de la FDAF (Fédération Des Astrologues Francophones)

Billet d’Humeur

Janine TISSOT

L’astrologie, ou la passion d’une vie pour servir l’humain !

De l’astrologie, je n’attendais rien !

Ou si peu. Juste un amusement candide de midinette feuilletant des revues au hasard de salles d’attente pour faire passer le temps plus vite.

L’astrologie s’est écrite pour moi avec un grand « A », à l’écoute des cours de Jacques Berthon et de Monique Kalinine à partir de 1991 à l’École Supérieure d’Astrologie de Paris (ESAP). Dès lors, j’ai entrevu le point où le Ciel et la Terre se rejoignent, un peu comme ce missionnaire du temps médiéval.

Formidable aventure personnelle qui s’est glissée à vie dans mon quotidien. De thème astral en thème astral, je suis partie à la découverte de la nature humaine à travers nombre de personnalités de l’histoire ancienne ou contemporaine, puis auprès de mes consultants.


Et cette clé de compréhension marche toujours !


Outre une ouverture multiculturelle inattendue, l’astrologie est devenue pour moi source inépuisable de joie. Et je n’en finis pas de m’émerveiller de l’infinie diversité de la nature humaine. Du saint à l’assassin, la marge est mince. Un coup de pied du destin peut précipiter au plus bas ou un coup de pouce bienfaisant peut faire monter vers le sublime de la spiritualité humaine.


« Se tirer vers le haut, tout en s’étirant les antennes du ciel », c’est un message de Jacques Berthon que j’ai fait mien.


Ainsi, au travers d’études personnelles et des consultations, l’astrologie améliore sans cesse ma compréhension de la nature humaine. Et aussi chaque jour me montre la voie ardue de la bienveillance qu’il me faut défricher sans cesse.


« Je ne savais pas que j’avais toutes ces qualités ! » me dit une consultante tandis qu’une autre dame m’avouait un jour : « C’est vrai que je ne me suis jamais forcée ! Tout m’était facile ! »


Mais quand le natif doit se débattre chaque jour avec ses carrés, ses oppositions… il se rôde formidablement pour jouer sublime ce qui aurait pu rester médiocre.

Pour ma part, je considère que le canapé moelleux n’a jamais donné accès au podium olympique ! Passer du carré à la roue qui tourne rond, voilà un défi de vie exaltant, ouvert à 360° sur le monde.

Transformer en force l’aspect difficile qui fait souffrir : voilà un chantier où le natif est seul maître d’œuvre. A force de monter ses escaliers intérieurs, il peut devenir à son tour « bâtisseur de cathédrales ». Travailler sur soi, pour vivre mieux et donner le meilleur.

Sans répit et sans jamais renoncer car cela ferait un manque irréparable pour toute l’humanité !


Le thème astral est « radiographie de l’âme » selon Jacques Berton.

L’astrologie me permet de décrypter par le thème astral, le contenu de la caisse à outils dont le natif se trouve doté depuis sa naissance pour traverser le chemin de la vie, et entrevoir aussi les étapes de ce parcours par les révolutions solaire/lunaire et les transits planétaires. Cette précieuse carte météo donne à percevoir l’ambiance prévisionnelle de l’année à venir.

Il s’agit pour moi d’un éclairage à délivrer en toute modestie, car chaque thème astral est unique et unique aussi est la destinée de chaque être, qui tient seul le guidon de sa vie.


Chaque jour étant le début de reste de la vie, l’astrologie reste pour moi un apprentissage, perpétuel, régénérant, toujours inachevé, qui aide à comprendre les humains et les événements. Une porte ouverte sur l’Espérance, pour ne jamais désespérer de la nature humaine.


Longue vie à l’astrologie, merveilleux outil multimillénaire et indémodable qui paraît indissociable de l’histoire humaine de l’Antiquité au 21e siècle !

Bravo à la FDAF et vive la contamination par l’astrologie !

A utiliser sans distanciation et sans modération comme un phare-guide salvateur pour la traversée de la vie.


Janine TISSOT

Astrologue-conseil

06.75.30.36.13

https://www.janinetissot.com/

http://www.janinetissot.fdaf.org/

tissot.janine@orange.fr


Dans le livre de Flammarion, l’image ci-dessus (gravure colorisée) comporte une légende :
“Un missionnaire du Moyen-âge raconte qu’il avait trouvé le point où le ciel et la Terre se touchent…